Format : 14,8 x 21 cm
Pages : 166 pages
Parution :
ISBN : 978-2-35485-606-9

Ce petit quelque chose qu’il me reste à dire

Jean Chaussade

Au soir de sa brillante carrière universitaire, monsieur Jules se met en tête d’écrire un livre – mais quoi : un roman ? un conte ? un essai ? le sait-il lui-même ? – sur la vie, ou plutôt sur l’exiguïté de chacune de nos vies trop souvent soumises à des règles futiles ou inappropriées qui viennent continuellement la contrarier, l’entraver, l’affadir… Écrire quelque chose qui ressemblerait à une vie libérée, une vie pleine, intense, profonde, tel est son projet. Mais comment construire un roman avec des personnages anodins, confrontés à rien, qui tournent en rond comme des poissons dans un bocal, incapables qu’ils sont de briser le cercle dans lequel ils sont enfermés ? Heureusement, des événements surgissent et autour de lui, Olga, son épouse, Georges, son voisin, et quelques autres, l’obligent à préciser sa pensée. Mais parviendra-t-il à mener son projet jusqu’au bout ?…
Au travers de rencontres et de dialogues savoureux, c’est avec subtilité que Jean Chaussade-Redon nous amène à nous interroger sur notre propre existence et le rôle que nous sommes appelés à y jouer. Un roman sur tout et sur rien à la fois, drôlement original et stimulant !

Jean Chaussade

Directeur de Recherches émérite au CNRS, Jean Chaussade-Redon est surtout connu pour ses nombreux articles et ouvrages scientifiques traitant des questions maritimes et sociales. Il s’aventure ici dans un tout autre domaine, celui de la littérature et du roman, une autre façon d’aller un peu plus loin dans ce qu’il a à dire.

On en parle dans la presse