Format : 14,8 x 21 cm
Pages : 152 pages
Parution : mai 2019
ISBN : 978-2-35523-114-8

En descendant par la Grand’Côte

Vincent Larivière

Jean-Raoul Bugnazet, commissaire presque à la retraite, est face à une drôle d’affaire : des attentats perturbent la paix en Lorraine et dans sa bonne ville de Lyon. Une grande Noire ainsi qu’un fauteuil roulant seraient impliqués. Aidé des agents Lacaille, plus philosophe que Platon, et Morales, dont il a renoncé à retenir tous les prénoms, Jean-Raoul mène l’enquête. L’affaire n’est pas pour les andouillettes mais Jean-Raoul est un pro, un as d’Interpol que personne ne roulera dans la farine, pas même la jolie Maïzena (grande, noire, tiens donc) qu’il fréquente dernièrement…

Inspiré par les San Antonio et autres Tontons Flingueurs, Vincent Larivière signe un polar aussi loufoque et atypique que lui dans lequel indices, jeux de mots, fausses pistes et rebondissements se succèdent joyeusement au gré d’une intrigue captivante portée par des personnages aussi irrévérencieux qu’attachants.

Vincent Larivière

Né et mort à Lyon, selon ses biographes, Vincent Larivière est pourtant bien vivant et coule une retraite heureuse en Ardèche, son pays d’adoption, où il a sévi comme cardiologue pendant plus de 40 ans. Comme il ne voit plus le Rhône de sa fenêtre, il se lance dans la rédaction d’En descendant par la Grand’Côte, roman aussi paisible et tumultueux que le fleuve, qui s’épanouit dans un joyeux chaos.