Format : 11 x 17 cm
Pages : 74 pages
Parution : décembre 2012
ISBN : 978-2-35485-351-8

Le droit de renaître

Manou Mansour

Dans le cœur bétonné d’Angers, la vieille Ndiwa lutte contre une existence lourde et solitaire. Abandonnée de tous, depuis le terrible drame qui lui brisa les jambes, elle prie les ténèbres au bord du gouffre. À Mayotte, de l’autre côté du continent, Ali mène la vie d’un jeune étudiant parmi les douces couleurs de son île et les injustices du quotidien.
Âge, couleur, pays : alors que tout les sépare, ils ne se doutent pas que leurs destins sont liés inextricablement…
Mêlant les langues et les cultures, l’auteur dessine les valeurs profondes de l’humanité, et l’espoir d’un bonheur victorieux par-delà les chutes. Contestation d’une société désunie et oublieuse des siens, cette ode vibrante adresse à chacun une invitation pressante à renaître.

Manou Mansour

Manou Mansour, de son vrai nom Ben-Ousséni Mansour, est l’aîné d’une famille de neuf enfants. Né à Mamoudzou, il a vécu à Bouéni, avant de venir étudier en France. Passionné de rugby, pêche en haute mer, cuisine, écriture et jardinage, il est également titulaire d’un diplôme de Lettres Langues et Sciences Humaines obtenu à Angers. Il est l’auteur de quatre autres ouvrages publiés : "Lettres mahoraises", "L’Auberge mahoraise", "La Poésie en soi-amante du poète", "Ravi que le temps ait juste un peu rouillé mes terres".

On en parle dans la presse

Du même auteur

  • L'Auberge mahoraise

    L'Auberge mahoraise

    13,00 €

  • Lettres mahoraises

    Lettres mahoraises

    14,00 €