Blog

Quatre conseils avant d’envoyer votre manuscrit à une maison d’édition

Ça y est, après des mois (voire des années) d’hésitation, vous avez enfin décidé de sauter le pas et de soumettre un manuscrit à une maison d’édition. Cependant, pour un nouvel auteur, il n’est pas toujours évident de savoir comment procéder : y a-t-il une limite de pages ? Comment présenter son manuscrit ? Pas de panique ! Voici quelques conseils pour faciliter l’étude de votre texte par un comité de lecture.

 

1. Choisir la bonne maison d’édition pour votre manuscrit


Il est important de connaître la ligne éditoriale de la maison d’édition à laquelle vous envoyez votre manuscrit. Si vous envoyez un recueil de poésie à une maison d’édition spécialisée dans le polar, vous ne recevrez jamais de nouvelles… Pour connaître la ligne éditoriale de la maison d’édition, rendez-vous sur son site et consultez son catalogue.


2. Envoyer un manuscrit définitif


Avant d'envoyer votre manuscrit, assurez-vous qu’il est entièrement achevé. Les comités de lecture, qui reçoivent parfois plusieurs dizaines de manuscrits par jour, n'ont pas le temps d'étudier des envois incomplets ni de répondre aux sollicitations d’avis. Votre texte doit être complet au moment de l'envoi (mais pas nécessairement définitif, à ce stade).


3. Envoyer un manuscrit structuré et techniquement publiable


N’hésitez pas à structurer votre texte. Pour un roman, organisez-le en chapitres ; pour un recueil de poésie, présentez chaque poème dans l’ordre que vous souhaitez. Vous pouvez également les organiser en partie et chapitres.
Nous vous conseillons de numéroter les pages, surtout si vous envoyez votre livre par la poste, et qu’il n’est pas relié !
En ce qui concerne le nombre de pages requis, cela peut varier d'un éditeur à l'autre, mais votre manuscrit doit comporter au minimum 15 à 20 pages pour constituer un ouvrage digne de ce nom. Un manuscrit trop court ne permettra pas de fabriquer un livre à part entière.


4. Joindre un résumé et/ou une lettre d’accompagnement


Ce sera un vrai plus pour l’éditeur qui recevra votre manuscrit d’avoir un résumé de 5 à 10 lignes et/ou une lettre d'accompagnement pour présenter votre démarche. N’hésitez pas à ajouter des détails qui, d’après vous, pourraient aider à contextualiser le texte (genres littéraires, lieux et périodes où se déroule le récit, etc.).

Quatre conseils avant d’envoyer votre manuscrit à une maison d’édition

A lire également

À quoi sert un distributeur de livres ?

À quoi sert un distributeur de livres ?

11 juin 2024 Lire la suite
Oui ou non pour un pseudonyme ?

Oui ou non pour un pseudonyme ?

11 juin 2024 Lire la suite
Comment structurer un roman : début, milieu et fin

Comment structurer un roman : début, milieu et fin

11 juin 2024 Lire la suite
Techniques pour surmonter le syndrome de la page blanche

Techniques pour surmonter le syndrome de la page blanche

11 juin 2024 Lire la suite